Les mots, puissante arme au service des idées

marc-saizonou.com
La presse en parle

« L’Automne voyageur » – Francis ZUCCARI – Le chasseur abstrait editeur - 2017

Je l’avais quitté avec ‘Le train’ il y a quelques années pour mieux le retrouver avec une histoire d’un tout autre genre. Je vais céder à la tentation de faire un parallèle avec son précédent roman. Dans « Le train » il y a beaucoup de sexe et peu de sentiments. Avec « L’automne voyageur », les sentiments prennent une belle revanche. Le personnage de Rémy le héros est attachant : un routier à la retraite qui mène une vie simple et tranquille entre ses amis et son vélo, une vie heureuse rythmée par la visite de Victor son fils et de sa famille tous les samedis pour le déjeuner. J’ai craint le pire quand Victor, sans prévenir, n’a pas honoré le rendez-vous du samedi. Commença alors pour Rémy, un jeu de piste prenant, un fil d’Ariane tendu entre le passé et le présent, Metz, le train et la région parisienne, la mélancolie et l’espoir, le domicile de Victor et un bar, une chambre d’hôtel et un terrain de football. On suit Rémy avec plaisir dans ses recherches, ses doutes, ses interrogations et ses découvertes. Cette balade est un prétexte pour disséquer le lien paternel. Francis Zuccari nous donne à lire un récit dense et bien écrit, une exploration passionnante des différentes facettes de la relation entre un père et son fils. Il y a certainement un peu de Victor en chaque fils, un peu de Rémy chez chaque papa. Quant aux femmes, nul doute qu’elles partageront la curiosité d’Esther, la bru de Rémy.
A lire absolument.
Posté le 09/03/2018 21:09:05
Laissez un commentaire
Votre nom ou pseudonyme * :
Votre e-mail * :
Votre message * :

* Champs obligatoires.